Cet été, le gouvernement du Canada consulte la population au sujet des langues officielles au pays. Ces consultations serviront à développer le prochain plan du gouvernement pour favoriser l’épanouissement des communautés de langue officielle en situation minoritaire. Autrement dit, les consultations aideront le gouvernement à décider où et comment investir pour que les francophones en milieu minoritaire puissent mieux vivre dans leur langue.

Vous êtes un.e citoyen.ne francophone engagé.e. Vous vous levez, chaque matin, déterminé.e à vivre en français, à vous assurer que vos enfants puissent vivre en français. C’est pour cela que votre participation à ces consultations est si importante.

Rendez-vous sur le site de la consultation en ligne et prenez 10 minutes pour raconter votre histoire. Quelle est la situation du français dans votre communauté? Est-ce que les gens ont facilement accès à des services ou à des activités en français? Sur quelle priorité devrait-on travailler dans votre région pour que les gens puissent mieux vivre leur francophonie?

Parlez des défis que vous rencontrez dans votre lutte pour vivre en français. Parlez de vos priorités, de vos besoins. Et surtout, encouragez votre famille, vos amis et les gens que vous côtoyez à participer eux aussi à cette consultation.

C’est de notre avenir en français qu’il s’agit. Faites-le pour vous, faites-le pour nous, faites-le pour nos enfants.

Foire aux questions

  • Pourquoi des consultations sur les langues officielles?

    Le gouvernement fédéral s’est engagé à lancer dès 2018 un nouveau plan d’action pour favoriser l’épanouissement des communautés de langues officielles en situation minoritaire. Pour préparer ce plan, il a lancé ces consultations parce qu’il tient à savoir quelles sont nos priorités. Vos réponses aideront le gouvernement à décider, par exemple, où et comment investir pour que vous et votre famille puissiez mieux vivre en français chez vous, dans votre communauté, que vous viviez à Halifax en Nouvelle-Écosse, à Smooth Rock Falls en Ontario, à Prince Albert en Saskatchewan ou à Whitehorse au Yukon.

    Rôle de la FCFA par rapport aux consultations

    Les consultations sur les langues officielles sont l’initiative du gouvernement du Canada et les décisions par rapport à ces consultations sont faites par le gouvernement. Bien qu’elle ait fait des suggestions au ministère du Patrimoine canadien quant au contenu des questionnaires de consultation, la FCFA ne joue aucun rôle dans le choix des villes-hôtes des tables rondes, dans la sélection des participants à celles-ci, ou dans la logistique de ces rencontres.

    Le rôle principal que s’est donné la FCFA est d’encourager les citoyens, les citoyennes et les organismes et institutions de la francophonie canadienne à participer à ces consultations pour que le plan d’action qui en résultera reflète véritablement les besoins et les aspirations de nos communautés.

  • C’est quoi, ce plan gouvernemental sur les langues officielles?

    Il s’agit d’un très vaste plan sur une période de cinq ans, par le biais duquel le gouvernement investit des sommes très importantes – récemment plus d’un milliard $ - pour renforcer la présence de nos deux langues officielles partout au pays. Les investissements sont généralement répartis dans différents ministères et servent à financer des initiatives et des programmes, par exemple, en arts et culture, en formation, en développement économique, etc.

    Le premier plan du genre était le Plan d’action pour les langues officielles (2003-2008), qui a été suivi de la Feuille de route pour la dualité linguistique (2008-2013) et enfin de la Feuille de route pour les langues officielles (2013-2018).

  • Qu’est-ce que tout cela change à ma vie, comme francophone?

    À la FCFA, nous voulons que les investissements du gouvernement fédéral en matière de langues officielles fassent une réelle différence pour des gens comme vous. Nous voulons que vous et votre famille puissiez mieux vivre en français dans différentes circonstances de la vie quotidienne.

    À cet égard, les trois plans d’action/feuilles de route du gouvernement en matière de langues officielles nous ont permis, depuis 2003, de bâtir des écoles, des garderies, des centres de santé en français et des services pour les immigrants francophones. On a pu former des infirmiers et des médecins qui parlent français. On s’est donné des festivals, des fêtes de la culture, des activités en français pour nos jeunes.

    Maintenant, le gouvernement se prépare à décider où il investira en matière de langues officielles au cours des prochaines années, et il veut connaître votre opinion. La personne la mieux placée pour influencer ces décisions, c’est vous.

  • Pourquoi le gouvernement met-il de l’argent dans l’appui aux langues officielles?

    Parce que c’est sa responsabilité légale de le faire. La Constitution canadienne reconnaît le français et l’anglais comme langues officielles du Canada. La Loi sur les langues officielles exige entre autres du gouvernement :

    • qu’il offre des communications et des services dans les deux langues officielles;
    • qu’il appuie et l’épanouissement le développement des communautés francophones en situation minoritaire;
    • qu’il fasse la promotion du français et de l’anglais comme langues officielles de notre pays.

    Investir dans un plan d’action en matière de langues officielles, c’est une des façons pour le gouvernement fédéral de remplir ses obligations légales et constitutionnelles.

La principale manière de participer aux consultations sur les langues officielles est de remplir le questionnaire en ligne disponible sur le site du gouvernement du Canada. Sur cette page, vous trouverez des précisions sur comment accéder au questionnaire en ligne, des explications sur certaines des questions qui vous seront posées, et des pistes de réponses.

Foire aux questions

  • Accéder au questionnaire

    Sur la page principale d’accès aux consultations, défilez jusqu’à la section intitulée À vous la parole! puis cliquez sur le bouton « Remplissez le questionnaire en ligne ».

    Sur la page suivante, vous verrez que vous avez la possibilité, si vous le désirez, de lire les questionnaires de consultation en format PDF avant d’y répondre en ligne. Vous pouvez choisir de répondre seulement au questionnaire principal, ou vous pouvez répondre aussi aux cinq questionnaires thématiques qui portent sur les sujets suivants :

    • Vitalité des communautés minoritaires francophones;
    • Vitalité des communautés anglophones du Québec;
    • Apprentissage de la langue seconde;
    • Diversité et multiculturalisme;
    • Promotion des langues officielles.

    Une fois que vous avez lu les questions (ou si vous ne souhaitez pas les consulter en PDF avant de répondre au questionnaire) vous pouvez cliquer sur le bouton « Suivant » au bas de la page.

    Lorsque vous aurez répondu au questionnaire général – qui ne prend que quelques minutes à remplir – on vous offrira la possibilité de choisir les questionnaires thématiques auxquels vous souhaitez répondre. Vous pouvez également choisir de ne répondre à aucun des questionnaires thématiques.

  • Comprendre les questions et y répondre

    Vous avez du mal à saisir quel genre d’informations le gouvernement cherche à obtenir avec certaines questions? Afin de vous faciliter la tâche, la FCFA a préparé pour vous des versions annotées du questionnaire général et des principaux questionnaires thématiques. Vous trouverez dans ces documents :

    • Des explications ou des clarifications sur le sens de certaines des questions (identifiées par des clés jaunes);
    • Des pistes de réponses qui pourraient vous être utiles (identifiées par des bulles de dialogue jaunes).

    Cliquez ici pour accéder au questionnaire général annoté

    Cliquez ici pour accéder aux questionnaires thématiques annotés

    Si vous n’avez pas suffisamment de place pour écrire vos commentaires, ou si vous désirez dire autre chose au gouvernement concernant votre avenir en français ou celui de votre communauté, vous pouvez aussi envoyer une observation écrite par courriel.

Le prochain plan d'action du gouvernement fédéral en matière de langues officielles devra appuyer les communautés francophones en situation minoritaire à la grandeur du pays pour qu'elles puissent mieux vivre et s'épanouir dans leur langue.

Concrètement, qu'est-ce que ça signifie? Ça veut dire, entre autres, des investissements pour renforcer le poids démographique de la francophonie, pour créer des activités et des services qui rejoignent les francophones dans tous les aspects de leur vie quotidienne, et pour bâtir des communautés économiquement prospères.

L'infographie ci-dessous résume en une page ce qu'il faut faire pour renforcer notre capacité de vivre en français. Cliquez ici pour la voir en plein format.

Infographie